· 

Première de Mai veut un bébé

Un samedi matin, alors que je fais mon ménage, j'entends ton appel. Nous ne nous sommes vues qu'une seule fois auparavant. Et pourtant, c'est vers moi que tu lances ton message. 

"Dis à Bri de venir aujourd'hui"

Tu es dans une pension en Saône et Loire, car Bri pense qu'un petit poulain veut naître. Alors, elle t'a trouvé la pension idéale, au calme avec beaucoup d'espace, pour favoriser l'insémination.

Tu en as déjà subi une qui n'a pas fonctionné, et aujourd'hui, tu veux que ça marche. Malgrés tout ce que tu viens de vivre ces derniers jours et que Bri ne sais pas. C'est pour cela que tu veux qu'elle vienne.

Je donne un coup de fil à Bri et nous organisons notre venue à ta pension. Quelleques heures et 200 km plus tard, nous arrivons et allons te chercher dans le près où tu es cachée au milieu du troupeau. Champomie, ma chienne labrador n'est pas rassurée. Le troupeau est nerveux et un peu agressif. 

Bri te sors du prés et t'amène vers les écuries, pour te brosser et prendre soin de toi. Pendant ce temps, je me branche sur ton esprit, et tu me dis 

"Je ne veus pas être séparée de mon poulain. Si j'accepte l'insémination, c'est parce que je veux m'occuper de mon poulain".

Bri te rassure. Elle a l'esprit de famille et elle te laissera bien volontiers t'occuper de ton petit. N'ai aucune crainte.

Mais ce n'est pas tout, je sens qu'il y a quelque chose qui te bloque encore. Je sens l'énergie de feu, la colère et la peur. Aprés plusieurs sollicitations de ma part, tu lâches le morceau, et tu dis que tu ne veux pas mourir. Je ne comprends pas pourquoi tu me dis cela, mais je sens qu'un drame s'est passé, et je fais le lien avec la nervosité du troupeau.

Bri pose la question à la propriètaire de la pension. Elle nous dit que ces deux juments qui avaient toutes les deux de jeunes poulains, se sont fait attaquées et ont eu les jambes brisées. Elle a du les euthanasier dans la semaine. 
Elle nous dit aussi qu'elle est ravie de notre visite, car elle avait programmé d'inséminer "Première de mai" ce soir. 

Bri dit qu'elle serait ravie d'assister à l'insémination et demande que je sois à coté de "Première de mai" pendant tout le protocole. 

Je comprends mieux pourquoi "Première de mai" m'a appelé. Elle tenait à ce que nous soyons là, pour d'une part éviter que le choc émotionnel qu'elle a subit avec la mort de deux de ces congénères, ne fasse louper l'insémination.

Elle voulait que nous l'assistions, pour lui donner toutes les chances d'avoir enfin son poulain. Si nous n'étions pas venues, nous n'aurions su que le lendemain que l'insémination avait eu lieu. Vraiment, Première de mai sait ce qu'elle veut, et fait tout pour l'avoir !

Je lui murmure des chansons dans l'oreille, pendant l'insémination.

Bri filme tout le processus persuadée que cette fois les planètes sont bien alignées et que dans quinze jours nous aurons une belle échographie.

Je souhaite de tout mon coeur que Première de mai, puisse avoir un jeune poulain de mai, avec qui elle courra dans les près et vivra pleinement la joie d'élever son enfant !