· 

Sérénité VS lourdeur

Lorsque je suis sereine, je ne me sens ni en manque, ni lourde. Je suis et je suis bien. Nous pouvons toutes et tous sentir la différence entre le vide et la plénitude. C'est cette expérience qui devrait nous permettre de faire les meilleurs choix.

Si nous nous posions simplement cette question de manière systématique "lorsque je prends cette décision, est-ce que je me sens bien, compléte ?", nous pourrions trés vite nous rendre compte de notre bonne ou mauvaise réaction par rapport à la situation.

Il existe différents types de faim. Cependant, il n'existe qu'un seul type de plénitude. Quand vous vous donnez ce dont vous avez réellement besoin, alors vous vous sentez comblé(e). Vous n'avez plus besoin de nourir un manque avec de la nourriture, de l'alcool ou autre.

Etre complet, c'est ne ressentir aucun manque, qu'il soit physique, émotionnel, mental ou spirituel.

Etre complet, c'est être content de ce que j'ai et surtout de ce que je suis.

Au lieu de lutter contre un désir ou un besoin insatiable, (de sucré, de salé, d'adrénaline,d'activité, de relations sexuelles...), demandez-vous plutôt :

"de quoi ai-je vraiment besoin, là, ici et maintenant?"

Demandez-vous comment vous pouvez combler ce manque d'estime de Soi par exemple... ?

 

Supposons que vous veillez tard. Vous regardez la TV et soudain, vous vous levez pour ouvrir le frigo ou la boite à gateaux. Posez-vous la question : "qu'est-ce qui fait que j'ai soudain envie de manger quelque chose ?"

Est-ce que vous répondez à une injonction subliminale (ça arrive plus souvent qu'on ne le croit), est-ce que vous vous ennuyez et vous avez besoin d'une nouvelle stimulation ? Est-ce que vous vous sentez seul(e), et votre goût préféré vous comblera juste un petit temps ? Alors qu'un coup de fil à un ami vous comblerait bien plus...

De quoi avez-vous vraiment besoin et qui n'est pas forcément de la nourriture ...?

Même si vous vous sentez heureux, dans votre vie, je vous propose de répondre aux questions suivantes de la façon la plus honnête possible.

Quel est le manque que vous tentez de combler par de mauvaises habitudes (exemple : allumer la TV en vous levant le matin, grignoter entre les repas, faire des heures et des heures de sport, consacrer beaucoup trop de temps à votre travail, passer du temps à regarder des vidéos de chats, être constamment branchés aux réseaux sociaux...)

Puis faites la listes des domaines dans lesquels vous vous sentez déjà complét(e). 

Sont-ce plutôt des domaines professionnels, ou familiaux.

Vous sentez vous serein(e) spirituellement, en amour.

Etes-vous rassuré dans votre rapport àl'argent, ou pas... ?

C'est seulement en étant conscient(e), que tout ce dont vous avez besoin est déjà à l'intérieur de vous que vous pourrez guérir ces émotions qui vous font ressentir un manque. La véritable réalisation, se trouve déjà à l'intérieur de nous. Il est temps de vous rappelez un moment pendant lequel vous vous êtes senti paisible, serein (e). Ancré ce moment en vous disant : "quand je suis dans la plénitude, il ne me manque rien".

à suivre...